Institut national supérieur de l’éducation artistique et culturelle

du Conservatoire national des arts et métiers

L’Institut national supérieur de l’éducation artistique et culturelle du Cnam

« Ce que je préfère dans un bateau, c’est son sillage. »
— Georges Perros

La création de l’Institut national supérieur de l’éducation artistique et culturelle (Inseac) au sein du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) répond à la volonté conjointe des ministères de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, de la Culture et de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, du Conseil Régional de Bretagne, du Département des Côtes-d’Armor, de Guingamp-Paimpol Agglomération, de la Ville de Guingamp et du Conservatoire national des arts et métiers de déployer le premier lieu dédié à la formation initiale, à la formation continue, à la recherche à l’animation et la production de ressources en éducation artistique et culturelle (EAC).


L’objectif fixé par l’État est d’atteindre le 100% EAC, c’est à dire de permettre à tous les élèves d’être, au cours de leur scolarité, en contact avec des dispositifs d’éducation artistique et culturelle. Cet objectif se traduit selon trois principes fondamentaux qui sont les piliers de l’EAC (la rencontre avec les œuvres et les artistes, la connaissance des arts et de la culture, de leur histoire, la pratique des arts et de la culture).

 

 

L’Inseac du Cnam est implanté à Guingamp, au cœur d’un territoire fortement engagé dans l'EAC. L’institut est accueilli au sein de l’ancienne prison de Guingamp, bâtiment du XIXème siècle classé Monument historique en 1997. Prison, puis lieu d’archives, le lieu a fait l’objet d’une réhabilitation qui lui a permis d’accueillir d’abord le Centre d’Art Gwinzegal et de devenir lieu d’éducation avec l’installation de l’Inseac et de son living-lab.

 

 

Le Conservatoire national des arts et métiers

« Il faut éclairer l'ignorance qui ne connaît pas et la pauvreté qui n'a pas les moyens de connaître. ».
— Abbé Grégoire

Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) est un grand établissement d’enseignement supérieur et de recherche français placé sous la tutelle du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Fondé par l’abbé Henri Grégoire en 1794 il est, dans l’esprit des Lumières, l’une des trois créations de la Révolution française ayant pour but de promouvoir les sciences et techniques. Ses trois missions principales sont la formation tout au long de la vie, la recherche et la culture scientifique et technique.

Disposant d’un fort ancrage territorial en France métropolitaine et ultramarine, et aussi à l’international, l’établissement propose plus de 500 parcours de formation dans les domaines des sciences exactes, techniques et tertiaires. Ces parcours professionnalisants débouchent sur une certification, un titre ou un diplôme et répondent aux besoins des adultes (salariés, demandeurs d’emploi, travailleurs indépendants...) qui souhaitent évoluer professionnellement, trouver ou retrouver un emploi, actualiser leurs connaissances et développer leurs compétences. Chaque année, le Conservatoire accueille ainsi plus de 55 000 auditeurs et délivre plus de 13 000 diplômes.

La recherche au Cnam se déploie dans ses 21 laboratoires et ses 16 équipes pédagogiques nationales, avec ses 400 chercheurs et enseignants chercheurs, 360 doctorants et 30 personnels en soutien à la recherche. Les laboratoires du Cnam et un programme transverse sont fortement impliqués dans des collaborations et des partenariats avec le monde socio-économique et ont acquis une forte reconnaissance à l’international, notamment en accueillant de nombreux doctorants en cotutelle ou chercheurs invités.

Le Cnam appartient à HESAM Université, une université fédérale, regroupant 18 établissements d'enseignement supérieur, de formation et de recherche, forte d’une offre de recherche et de formation d'excellence trandisciplinaire unique dans le paysage de l’enseignement supérieur français.

Façade du bâtiment historique du Conservatoire national des arts et métiers à Paris
(Crédit : Cnam)

20/07/2021